samedi 14 septembre 2013

Les trois lumières de Claire Keegan


Quatrième de couverture

Dans la campagne irlandaise, une fillette est confiée pour quelque temps à un couple sans enfants. Livrée à elle-même, l'enfant pénèbre jour après jour un monde étranger, où elle découvre l'innocence et la tendresse de l'été. Peu à peu, des liens se tissent, chacun apprivoise l'autre et les ombres secrètes de sa lumière. Pourtant, certains détails intriguent la fillette...

Quelques citations

"Tu n'es pas obligée de dire quelque chose. Pense que la parole n'est une nécessité en aucune circonstance. Nombre de gens ont beaucoup perdu pour la seule raison qu'ils ont manqué une belle occasion de se taire."

Mon avis

Voici un très court roman dont le petit nombre de pages est la force, force que je qualifierais d'inversément proportionnelle à la longueur du roman.

Ce qui m'a frappée tout de suite, c'est la beauté et la poésie de l'écriture. Du premier au dernier mot, je me suis délectée de la plume de l'auteure qui m'a totalement séduite. 

L'histoire raconte quelques semaines de la vie de la fillette dont il est question dans le résumé. On ne peut pas dire qu'il y ait des tonnes d'action, et pourtant les pages se tournent toutes seules tant l'intensité est forte. Tout est dans la subtilité : beaucoup de choses ne sont pas écrites mais on les devine, nous laissant apprécier par nous-mêmes la gravité des évènements passés, des évènements présents et même, des commérages.

Les descriptions, qui habituellement m'ennuyent, sont très belles, elles ne m'ont pas dérangées. D'ailleurs, l'histoire contée et ses personnages m'ont donné l'impression qu'ils sont aussi sauvages et bruts que les paysages qui y sont décrits. L'Irlande est une contrée qui m'attire énormément et j'avoue qu'avec ce genre de lecture, je n'ai qu'une envie : sauter dans un avion et partir quelques semaines, le temps de découvrir tout ce que cette terre a à offrir.

Toutefois, je pense que certains passages auraient gagné à être un rien plus développé. La fin, quant à elle, est assez ouverte et, généralement, ce n'est pas quelque chose que j'apprécie car cela me laisse une sensation d'inachevé.

En quelques mots

Ce court roman superbement rédigé est empli d'humanité, il nous ramène à l'essentiel. Il m'a beaucoup touchée, c'est un beau coup de coeur malgré une fin qui ne soit pas trop à mon goût !


Editions 10/18
88 pages
6,10 €

26/35

11/+75, Irlande

13/20

16 commentaires:

  1. Moi aussi j'avais beaucoup aimé et puis ca m'a permis de découvrir une auteure irlandaise!

    RépondreSupprimer
  2. Tu es, de nouveau, arrivée à susciter mon intérêt ^^ Depuis peu, je m'intéresse plus au genre contemporain. Je pense bien que ce petit livre pourrait me plaire même si j'ai du mal avec les fins ouvertes, comme toi. x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison de t'intéresser à ce genre, il y a de très belles choses ;) J'espère que ce livre-ci te plaira du coup :)

      Supprimer
  3. Et voilà je viens de rajouter un livre à ma wish list ... c'est malin ;)

    RépondreSupprimer
  4. Rooo sympa, je note, je note, bises & bon dimanche !!

    RépondreSupprimer
  5. Coucou ;)

    Tout d'abords, merci de ta visite sur mon blog!

    Ensuite j'ai répondu à tes commentaires, et tu m'as bien fait rire ;) Non pas que j'ai une PAL raisonnable, c'est simplement qu'elle n'est pas encore à jour par manque de temps et de courage :P

    J'espère qu'on se recroisera très rapidement ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah voilà l'explication ;)

      A bientôt j'espère aussi !

      Supprimer
  6. quelques pages de plus seraient la bienvenue

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai adoré celui-ci. Quel beau roman ! Court mais intense. Tu en parles très bien.

    RépondreSupprimer